AAP2-D1
Actualités 08 | 09 | 2020

Des nouvelles de l’un des premiers projets de reboisement…

Voici des nouvelles de l’un des premiers projets de reboisement accompagnés par Plantons pour l’avenir. Cette plantation a été effectuée en novembre 2015, sur la propriété de Stéphane BABINET, à quelques kilomètres au sud de Poitiers, sur la commune de Fontaine-Le-Comte.

La forêt de Monsieur BABINET couvre une dizaine d’hectares et se situe dans la « sylvo-écorégion » dite des « Brandes ». Ce territoire est essentiellement agricole, mais le paysage apparaît boisé en raison de la présence de nombreuses haies, d’arbres épars et d’îlots boisés. La forêt y est généralement située sur les sols ingrats, peu propices à l’agriculture. Sur ces sols limoneux sur argile, peu profonds, acidiphiles et hygroclines, la dynamique naturelle de la végétation tend vers la chênaie-pineraie dégradée à végétation de lande.

C’est précisément pour répondre aux enjeux d’adaptation et d’atténuation du changement climatique liés à ce type de peuplement, donc à leur capacité à fixer plus de carbone et à produire du bois pour les usages de demain, que Monsieur BABINET a souhaité replanter une parcelle d’accrus naturels d’une cinquantaine d’années, sur environ 4 hectares. Avec les conseils et l’accompagnement de Frédéric FILET, technicien de coopérative forestière, les quelques bois présents de Chêne et de Pin ont été récoltés fin 2014 (moins de 120m3/ha, soit un accroissement inférieur à 3m3/ha/an) et valorisés en grande partie dans les chaufferies collectives de la région et pour quelques m3 dans les scieries locales. Avec une recette inférieure à 3 000 € et un coût de reboisement (et de ses entretiens nécessaires) de près de 12 000€, Monsieur BABINET a sollicité une avance remboursable de 8 680 € à Plantons pour l’avenir, afin de disposer de la trésorerie nécessaire à la réalisation du projet.

La plantation a été effectuée en novembre 2015, avec du Pin Maritime (origine Landes et Hybride Landes-Corse) et 3 entretiens (débroussaillement, dégagement sur la ligne et quelques regarnis) ont été réalisés en 2016, 2018 et 2019. Après 5 années de végétation, le peuplement fait en moyenne 3 mètres de haut. Sur une petite partie d’1/2 hectare, au sol plus superficiel et argileux, la croissance est moindre et les chevreuils frottent régulièrement les pins : un regarnis a été nécessaire en 2019. La biodiversité a été favorisée en conservant et entretenant le réseau de haies qui entoure la parcelle et qui se prolonge en corridor autour des parcelles agricoles adjacentes. Dans la plantation, se régénèrent naturellement, au milieu des fougères et des genêts, le Chêne, le Bouleau et le Saule qui constitueront le sous-bois de la future futaie de Pin. Le peuplement désormais en place présente un potentiel d’accroissement sur les 30 années à venir de plus de 12m3/ha/an, ce qui a multiplié par 4 sa capacité de stockage de carbone.     

C’est grâce au soutien de nos mécènes, que désormais, cette parcelle forestière remplie au mieux ses fonctions environnementales, sociales et économiques. Stéphane BABINET, propriétaire engagé dans la gestion durable de sa forêt remercie toutes ces entreprises, qui par leur engagement et leur générosité participent ainsi à l’intérêt général…

Plantons pour l'avenir

Autres actualités

Sensibiliser et Former
09/09/2020 Programme Sensibiliser et Former – «... en savoir +
Actualités
08/09/2020 FCBA INFO – Etat des lieux de... en savoir +
Wei & Go Actualités
08/09/2020 Interview de WEI and GO, mécène pour le... en savoir +
AAP2-D1 Actualités
08/09/2020 Des nouvelles de l’un des premiers... en savoir +