Actualités 08 | 09 | 2021

Parole de mécène n°3 – #INTERVIEW de John Deere

Aujourd’hui nous donnons la parole à John Deere, mécène de Plantons pour l’avenir depuis 2017.

  • Pouvez-vous nous donner un bref aperçu des activités du groupe John Deere et notamment dans le domaine forestier ?

John Deere a vu le jour en 1837. Le groupe compte aujourd’hui 70 000 employés dans le monde et représente 35 milliards de dollars de chiffre d’affaires. La partie agricole pèse 60% du CA quand le forestier, les travaux publics et le matériel espaces verts et golf représentent les 40 % restants. Le groupe est donc spécialisé dans le travail du sol au sens large : agricole, forestier, routier et loisirs. Avec du matériel Premium à forte valeur ajoutée.

En Europe, l’activité forestière a débuté à la fin des années 90, avec le rachat du groupe finlandais, Timberjack, produisant des machines pour la récolte du bois, adaptées aux forêts européennes. Depuis lors, la mécanisation s’est développée, aussi bien pour les opérations d’exploitation forestière que pour les travaux de sylviculture (reboisement et entretien des forêts). Nos machines ont été adaptées pour répondre au mieux aux besoins des forestiers. Les tracteurs à usage forestier sont aujourd’hui blindés, souvent équipés d’un poste inversé pour du broyage avec un outil attelé à cet effet. Ces tracteurs avec des outils adaptées, permettent aussi bien les opérations de préparation du sol que les opérations d’entretien des jeunes plantations, indispensables à la réussite d’un reboisement.

Les machines d’exploitation sont également adaptables à l’exemple des porteurs, pouvant être équipés de paniers extensibles pour la récolte du bois énergie, de pinces à grumes pour le débardage des bois longs ou encore d’outils de travail du sol.

 

  • Pouvez-vous nous parler d’une des innovations que vous développez ?

Les machines connectées sont notre avenir et John Deere a toujours été précurseur dans ce domaine, peut-être du fait de nos origines états-uniennes. Nous avons par exemple commencé à faire usage du signal GPS pour l’autoguidage par satellite il y a plus de 30 ans.

Aujourd’hui, la télémétrie est la pierre angulaire de notre stratégie de développement. Elle existe depuis 2010 et a été développée progressivement sur les automoteurs, les poids lourds, les machines de récolte forestière ainsi que sur les tracteurs.

Le but de la télémétrie est double. D’abord, sur le plan mécanique, il permet une communication entre le tracteur et l’atelier du concessionnaire. Le concessionnaire pouvant ainsi suivre à distance l’utilisation du matériel et programmer un entretien, voire anticiper une panne. Le dispositif permet de collecter un nombre important de données. Si la machine relève une répétition d’échauffement d’une pièce par exemple, ce sera un indicateur pour déterminer les failles sur lesquelles travailler.

Ensuite, sur la partie productive, la télémétrie permet de documenter les travaux effectués et de les cartographier. Ces informations permettent l’optimisation des chantiers, autant d’un point de vue économique qu’environnemental, notamment en évitant les déplacements sur les zones sensibles. Cette technologie est une véritable aide à la prise de décision !

 

  • En quoi vous qualifiez-vous de groupe responsable, notamment concernant vos activités forestières ?

Le groupe soutient une politique active de respect de l’environnement forestier qui est, nous le savons, particulièrement fragile. Nous avons par exemple refusé de distribuer des machines de récolte de bois lorsque nous savions que leur usage participerait à la déforestation dans les zones où elles allaient être utilisées. John Deere est un acteur de l’exploitation forestière raisonnée. A ce titre nous développons un matériel toujours plus respectueux des sols, avec des capacités de portance de plus en plus importantes. Les technologies embarquées d’aide au guidage intra parcellaire pour limiter les déplacements dans la parcelle, participe également à la préservation des sols.

Sur le plan énergétique, le groupe développe une stratégie verte. En Finlande, par exemple nous faisons appel exclusivement à des énergies renouvelables pour la production de notre usine.

Nous sommes très soucieux de la préservation de la ressource forestière. Il va sans dire que sans les forêts tout un pan de notre activité n’existerait pas.

Par ailleurs, le bois est un matériau noble, qui a de nombreuses vertus, notamment celle de capter le carbone et de lutter contre le réchauffement climatique. Pour toutes ces raisons, le mécénat pour plantons pour l’avenir a beaucoup de sens pour nous. Au même titre que nos partenariats avec des sportifs originaires des villes où nous sommes implantées, nous sommes heureux de nous impliquer dans les territoires et de participer à la préservation des ressources et de savoir-faire locaux !

Retrouvez la page dédiée à John Deere ainsi que l’impact des dons initiés par ce dernier en cliquant ici.

Plantons pour l'avenir

Autres actualités

Actualités
06/10/2021 Carbone Forêt-Bois, des faits et des... en savoir +
Actualités
06/10/2021 Coalition Française des Fonds et... en savoir +
Innover
04/10/2021 Programme Innover – Projet... en savoir +
Sensibiliser et Former
09/09/2021 Programme Sensibiliser – « Cascade de... en savoir +